Tout ce qu’il faut savoir pour que votre projet d’aire de jeux d’eau… ne tombe pas à l’eau!

Marie-Noël Grenier

Présidente-directrice générale

| Produits et promotions

Année après année, les municipalités sont de plus en plus nombreuses à aménager des aires de jeux d’eau à usage public et les enfants, petits et grands, de plus en plus nombreux à s’y éclabousser! Mais l’acquisition d’un tel équipement soulève plusieurs questions auxquelles il faut répondre… bien avant l’arrivée de la canicule!

Offrir à sa population une activité aquatique extérieure tout en évitant les soucis et les coûts liés à l’entretien d’une piscine publique, voilà une idée qui sourit à plusieurs gestionnaires municipaux, avec raison. Mais avan de vous lancer dans l’aménagement d’une aire de jeux d’eau, assurez-vous de faire les bons choix.

Choisir le bon jeu. Et l’installer au bon endroit!

Comme pour toute installation récréative, il importe avant tout de bien identifier la clientèle visée et de déterminer l’espace où vous aménagerez votre aire de jeux d’eau. Aura-t-elle une vocation de quartier ou de proximité? Est-elle destinée aux plus jeunes? Aux plus vieux? À toute la famille? Pour en assurer une utilisation aussi agréable que sécuritaire, faudrait-il aménager plusieurs zones? Et la capacité d’accueil de votre espace, est-elle suffisante en tenant compte des distances et zones d’éclaboussure à respecter entre chaque jeu? Voilà autant de question qui vous aideront à faire des choix éclairés parmi toute la gamme de jeux d’eau qui vous sont offerts.

Rejeter ou recycler l’eau? Bonne question.

Une fois choisis les jeux, reste à déterminer le système qui les alimentera. Deux possibilités s’offrent à vous : le système à «eau perdue» et le système à «recyclage». Comme son nom l’indique, le premier, plus léger et moins dispendieux, consomme davantage d’eau, mais il existe des moyens de limiter cette consommation. Le système à «recyclage», qui a l’avantage de moins consommer, nécessite en contrepartie des installations plus imposantes et des procédures d’opérations plus lourdes. En comparant les avantages et désavantages de chacun, vous trouverez la solution qui répond le mieux aux moyens et aux exigences environnementales de votre municipalité.

Installation et entretien : pensez-y bien!

La durabilité de votre aire de jeux d’eau est directement liée à son installation et à son entretien. D’où l’importance de faire appel à des spécialistes à ces étapes cruciales du projet. Qu’il s’agisse de la plomberie souterraine, de la surface de jeu bétonnée, des substrats, etc., ne lésinez jamais sur la qualité et prévoyez des procédures d’hivernement et de remise en marche qui vous éviteront des surprises potentiellement coûteuses au printemps! Enfin, toutes les installations de jeux d’eau de qualité possèdent un «centre nerveux», qui comprend au minimum : un système de soupapes, un contrôle des jets, un régulateur de pression et un dispositif de drainage. Pour les abriter,un bâtiment déjà existant pourra vous faire sauver des coûts; sinon, il faut prévoir en construire un!

En bout de ligne, selon le nombre de jeux, le type et l’ampleur des installations, l’aménagement d’une aire de jeux d’eau représente un investissement minimum 60 000 $, et peut aisément grimper jusqu’à 300 000 $ sans trop d’extravagance. Mais en période de canicule, lorsque petits et grands s’y rafraîchiront, vous verrez que l’investissement en vaut la peine… à condition d’avoir fait les bons choix!